logo-article

It don’t bother me

Bert Jansch

Un musicien qui fait jouer ses mains sur un morceau de bois.

Le deuxième album du chanteur et guitariste écossais Bert Jansch sort fin 1965 sur le label Transatlantic. Il est de ces albums qui vous plongent dans une mélancolie réjouissante faite de mélodies en dos d’âne.

Bert Jansch cultive depuis ses débuts un folk aux accents de musique traditionnelle britannique et aussi de jazz. Il apprend la guitare avec Davey Graham, figure du folk instrumental connu pour son style ‘jeu de doigts’ (fingerstyle). Sa rencontre avec John Renbourn marque le début d’une longue collaboration, notamment au sein du groupe Pentangle entre 1968 et 1973.

It don’t bother me propose des compositions très solides, comme par exemple la superbe ‘Harvest your thoughts of love’, et l’instrumental ‘Lucky thirteen’, dans lequel s’entremêlent déjà les guitares de Bert Jansch et de John Renbourn.

 

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *