logo-article

Graffitis & Bas-reliefs de la Grande Guerre

Gilles Prilaux & Dominique Bossut

Dans Graffitis & bas-reliefs de la Grande Guerre, l'archéologue Gilles Prilaux poursuit son travail sur un conflit qui a laissé dans les profondeurs de la terre, des corps mais aussi des cicatrices et surtout des témoignages, des histoires de vies, pas tout à fait effacées par le temps.

Ce sont dans les dédales de la cité souterraine de Naours en Picardie, comme dans une quarantaine d’autres sites en Hauts-de-France que l’archéologue aidé de Dominique Bossut photographe à l’INRAP ont reconstitué, en s’appuyant sur des graffitis et des inscriptions, hélas souvent testamentaires, la vie de ces soldats.

Pour ces jeunes hommes venus d’Australie, du Canada ou des Etats-Unis,  il  semblait urgent de graver sur ces parois calcaires leur patronyme, leur régiment, leur ville d’origine par peur de la mort certes, mais aussi par crainte que leur dépouille ne soit jamais retrouvée.

 

 

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :
Thèmes :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *