logo-article

Fixion

Trentemøller

Avec son 4ème album « Fixion », Anders Trentemøller souvent surnommé « le prodige danois de l’électro » prouve qu’il est tout autant un « Mr Ice » qu’un « Mr Fire » en alliant subtilement electronica et cold wave.

Des sonorités datées de ses « dark » idoles (The Cure, Joy Division mais aussi John Carpenter visiblement), Trentemoller garde les stigmates addictifs : ambiance lourde et spectrale, rythmiques martiales mais il y injecte en plus, tout ce que le métier de DJ lui a légué de sonorités électroniques  et le souffle sensuel de quelques voix d’aujourd’hui.

En « guest », une fille spirituelle de Ian Curtis en la personne de Jenny Beth, chanteuse / actrice du groupe Savages (dont Trentemøller a mixé le dernier album).

On vous laisse découvrir  « One Eye Open », soit une basse  lancée dans la nuit, des claviers vrillés flirtant avec les bas-côtés et la présence vocale de Marie Fisker qui nous pousse à aller plus loin…Dans la forêt.

 

 

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *