logo-article

Essai sur la vie assassinée

Petite histoire de l’immortalité

Bernard Edelman

Une histoire du désir d’immortalité depuis le paradis perdu jusqu’à l’humain augmenté.

 

Dans cet essai dense, Bernard Edelman se penche sur les projets de trans-humanisme en abordant au fond la seule question qui vaille : quel est le sens de la vie ? Convoquant Rousseau, Kant ou Sade en philosophie, mais aussi Baudelaire, Borgès, Houellebecq ou des spécialistes du fonctionnement du cerveau, l’auteur revient sur la tentation prométhéenne qui parcourt l’humanité. Il dresse un tableau glaçant de ce surhomme qui aurait atteint l’immortalité, assassinant ainsi la vie même. Notre futur ?

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *