logo-article

Enfants de poussière

Craig Johnson

Une belle écriture dynamique au service des fantômes du passé de l’Amérique.

Cet opus des aventures du shérif Walt Longmire, (et de la Nation indienne), entremêle deux époques, deux pays. Nous sommes entraînés dans deux enquêtes simultanément. Un exercice d’équilibriste que Craig Johnson a parfaitement maîtrisé. Nous passons d’un lieu à l’autre, du contemporain au passé sans nous perdre, avec cette envie constante de comprendre, de découvrir les coupables et les liens entre passé et présent.

Tout commence par la découverte du corps d’une jeune femme asiatique, avec sur elle une photo du shérif Longmire prise 40 ans plus tôt pendant la guerre du Vietnam. Le coupable idéal est rapidement repéré, un colosse indien muet et fou. Mais dans le comté d’Absaroka dans le Wyoming, rien n’est si simple !

 

Les enfants de poussières sont les enfants nés de pères américains et de mères vietnamiennes entre 1960 et 1970, généralement apatride.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *