logo-article

Dogman

Tous les Marcello ne se baignent pas dans la fontaine de Trevi...

Matteo Garrone

Le nouveau film, violent et saisissant, de Matteo Garrone, réalisateur du déjà très apprécié Gomorra en 2008, ne vous laissera pas de marbre.

Premier plan : un chien vous aboit dessus. Férocement. Le ton est donné : ici, pas de concession.

Dogman, ou l’histoire de ce petit homme, toiletteur pour chien discret et apprécié dans sa banlieue en perdition, dans cette autre Italie, affreuse, sale et méchante à la Ettore Scola.

L’histoire de Marcello, d’où il vient, pourquoi il est là, on ne peut qu’essayer de la deviner à travers les quelques éléments qui filtrent tout au long du film : une grande solitude comblée par son affection réelle pour les chiens, une fille adorée, un gentil garçon avec de mauvaises fréquentations depuis toujours, de mauvais choix qu’il tente de corriger.

Mais c’est compter sans son « ami », Simoncino, brute épaisse à peine sorti de  prison qui recommence à racketter et maltraiter les gens du quartier. Il entraîne Marcello dans ses mauvais coups, de gré ou de force, mais surtout de force. Marcello, Simoncino : David et Goliath des temps modernes, une relation qui ne peut que mal finir, mais pour qui ? Comment ? Jusqu’où peut aller Simoncino avant que Marcello, violemment, ne se rebelle ?

C’est ce que raconte ce film, farce tragique et macabre tirée d’un fait réel survenu dans les années 80. Sans être un vrai film de vengeance se soumettant au code du genre, il faut avouer que celle-ci vient comme une délivrance pour le spectateur, et pour Marcello aussi. Pour autant, celui-ci, après son geste abject, en restera hébété et comme définitivement enfermé dans sa solitude, ce que souligne le dernier plan du film, tout aussi frappant que le premier.

Marcello Fonte a obtenu le prix d’interprétation masculine à Cannes pour ce film, très méritée.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :
Thème :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *