logo-article

Ceux qui me restent

Damien Marie & Laurent Bonneau

Alzheimer frappe, la maladie arrache des pans de mémoire et en épargne d'autres. Ainsi Florent est resté bloqué sur certains souvenirs, il ne reconnaît plus sa fille et la cherche désespérément dans une époque qui n'existe plus...

Son parcours est abordé bout par bout, à l’image de sa mémoire délitée. Cette histoire est servie par un magnifique dessin souligné de quelques couleurs sobres dont le jaune, fil conducteur.

Nous entrons dans le souvenir de sa femme, aimée trop vite, partie trop tôt, et de sa fille, Aurélie, 5 ans. Elle apparaît, seule, devant la grande tombe de sa maman.  Alors que tout s’écroule autour de Florent, il doit rester debout pour elle.

Mais Aurélie disparaît soudain. Petite fille au K-way jaune, petit fantôme qui traverse ses souvenirs et reste ainsi imprimée dans sa mémoire, oblitérant cette jeune femme qu’elle est devenue et qui aurait tant à lui dire.

Une magnifique histoire sublimée par beaucoup tendresse malgré les tensions, les non-dits persistants.

Afficher l'image d'origine

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *