logo-article

Ada

Barbara Baldi

Après la superbe "Partition de Flintham", Barbara Baldi nous offre un nouveau roman graphique dépeignant, cette fois-ci, la condition de femme artiste au début du 20e siècle.

Nous sommes en Autriche, au début du 20e siècle. Ada, une jeune femme qui a dû interrompre ses études artistiques suite à la disparition de sa mère, vit retirée avec son père bûcheron dans une forêt des environs de Vienne. Elle subit la tyrannie paternelle et essaie de s’en extraire en échangeant une correspondance secrète avec un ami peintre qui l’incite à poursuivre sa vocation artistique. Un jour, elle décide de se rendre à Vienne en cachette pour rencontrer les artistes réputés (dont Egon Schiele et Gustav Klimt) qui apprécient son travail. Le retour au quotidien n’en sera que plus dur.

 

L’auteure italienne Barbara Baldi met beaucoup d’elle-même dans ce récit qui évoque la difficile condition des femmes artistes. Avant tout coloriste, elle donne à ses dessins-tableaux une ampleur qui souligne l’atmosphère lourde et pesante de la vie quotidienne et des rapports au père, mais aussi les lumineuses respirations dans la nature, ou à Vienne, qu’Ada parvient à s’octroyer. Mais à quel prix ?

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *