L’Araire un cinquantième anniversaire et des projets

- Modifié le 04/06/2019 par département Lyon et région

logo-article
Siège de l'association ARAIRE (Histoire, Archéologie et Patrimoine du Pays Lyonnais) à Messimy (Rhône, France). Auteur Sebleouf

L’association de recherche sur l’Histoire, l’Archéologie et le Patrimoine du Pays Lyonnais, l’Araire, fête cette année son cinquantième anniversaire. L’évènement a été célébré ce printemps dans les grands salons de l’Hôtel du département du Rhône sous la présidence de Christophe Guilloteau.

Crée en 1969, par une poignée d’amateurs de vieilles pierres et d’histoires du « Pays », le groupe s’était tout d’abord donné le nom de G R H O L (Groupe de recherches sur l’histoire de l’Ouest Lyonnais), avant de prendre celui de L’Araire, ancien instrument de labour, pour signifier son souci de creuser son sillon afin d’extraire les richesses enfouies du passé.

L’association a par la suite créée sa revue locale d’histoire (1970), est devenue association agréée d’Education Populaire par le Ministère de la Qualité de la Vie, de la Jeunesse et des Sports (1975), s’est rendue propriétaire d’une ancienne école privée, qu’elle transforme en une maison d’expositions d’environ 500 m² (1982), et acquiert enfin en 2000 un centre de documentation sur le Pays Lyonnais.

Pour marquer ce cinquantième anniversaire, l’association, qui compte aujourd’hui 200 adhérents, propose jusqu’au 27 octobre, à la Maison d’expositions d’Yzeron; Fabrique de patrimoine , une exposition inédite d’œuvres d’une cinquantaine d’artistes originaires de tout le pays lyonnais. Dans la même veine, l’association promet une saison riche en événements singuliers et inattendus.

 

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *