Théâtre

Autour des Damnés d’Ivo Van Hove

- temps de lecture approximatif de 2 minutes 2 min - Modifié le 29/07/2016 par Hélèna D.

Le spectacle "Les damnés", mis en scène par Ivo van Hove, était l’événement du festival 2016. Magnifiquement interprété par Guillaume Gallienne, Denis Podalydès, Elsa Lepoivre, Christophe Montenez, Éric Génovèse, Didier Sandre et Loïc Corbery, le spectacle a été joué lors de l'ouverture du festival d'Avignon, dans la Cour d'honneur du Palais des papes. Le théâtre d'Ivo van Hove est, comme toujours, engagé, subversif et utilise la vidéo et la musique en live pour accompagner la performance. Pour la première fois, il dirige sur scène la troupe de la Comédie Française.

Festival d
Festival d'Avignon / 2016 / Festival In / Les damnés - Visconti, Badalucco, Medioli - Ivo Van Hove / © Émile Zeizig - mascarille.com

Né en 1958 en Belgique, Ivo Van Hove vit à Amsterdam où il dirige la plus grande troupe des Pays-Bas : le Toneelgroup Amsterdam. Assez méconnu en France, son rayonnement se mondialise au fil des tournées, de Séoul à Santiago, en passant par Melbourne. Il est un des premiers metteurs en scène à rompre totalement les barrières entre les acteurs et le public.

Tout inspire le metteur en scène flamand : les textes de Shakespeare, Duras, Camus, Koltès ou Euripide, mais aussi les films de Bergman, ceux de Cassavetes ou le rock de Bowie…

Afficher l'image d'origineIvo Van Hove choisit de mettre en scène le texte des Damnés d’après le scénario du film de Luchino Visconti. Le film fait scandale à sa sortie en 1969.
Vieil industriel allemand à la tête d’une riche entreprise d’aciérie, le baron Joachim von Essenbeck s’apprête à fêter son anniversaire en famille, en 1933. La soirée est brusquement interrompue par l’annonce de l’arrivée des nazis au pouvoir. Chaque membre de la famille réagit différemment à la nouvelle… Pour en savoir plus

« Visconti situe l’action à un moment charnière de l’histoire européenne : la montée du fascisme en Allemagne… À travers les grandes scènes somptueuses du film, Visconti nous plonge dans les abysses du comportement humain et montre la facilité avec laquelle cette famille, par unique appât du gain, pactise avec un régime d’extrême droite.
Grandeur et décadence d’une famille aussi cupide qu’influente et d’un système politique immoral. » Ivo van Hove

Ivo Van Hove compte près de 100 spectacles à son actif, au théâtre comme à l’opéra. Parmi ses opéras remarqués, on peut citer une version résolument moderne de la Tétralogie « Der Ring » de Richard Wagner et « l’opéra-western » Brokeback Mountain de Charles Wuorinen au Teatro Real de Madrid.

Pour aller plus loin

Tags

:

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *