De l’exercice de « la pensée design », du design thinking au design du care : objet prévenant et anticipateur.

Lorsque le soin porté à l’Autre passe par l’objet, le médium qui nous relie au monde...

- temps de lecture approximatif de 1 minutes 1 min - Modifié le 15/04/2017 par Dalli

Roxane Andrès et Nawal Bakouri le pensent et le concrétisent comme vecteur de lien, de partage. Initiateur d’échanges, il est un acteur agissant, stimulant... L’objet attentionné dégage une action invisible néanmoins intense.

Roxane Andrès Enquête colorée 2017
Roxane Andrès Enquête colorée 2017

Porteur d’un état d’esprit, il l’est aussi de valeurs. En invitant à une posture (expérimentation, collaboration…) avec méthode (pensée intégrative), il sert une démarche participative contre l’exclusion et nous redit quels vigilance et soin   porter aux personnes vulnérables.

Ce design appelle un autre regard sur les êtres fragiles, sur le vieillissement, ses connotations figées, dépressives et grises.

Roxane invite à un dialogue autour de la création d’une palette collective, à la manière d’un paysage à coloriser par toute la pyramide des âges pour rompre avec les stigmatisations.

Cette autre façon d’interroger et de regarder engendre une empathie bienveillante, loin de celle consumériste associée au design, pensé ici avec une coloration sociale.

 

 

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *