logo-article

W. ou La guerre

Steve Sem-Sandberg

Un roman profond sur un fait judiciaire marquant de l'histoire européenne qui a fait avancer la réflexion sur la prise en compte des pathologies psychiatriques et la notion de responsabilité juridique.

Après Georg Büchner à qui cette affaire avait inspiré une pièce de théâtre intitulée Woyzeck, et Werner Herzog qui en a fait un film du même nom, voilà que Steve Sem-Sandberg, lauréat 2016 du Médicis pour Les Élus, s’attache à nous conter l’histoire tragique de Woyzeck, un ancien soldat arrêté en 1821 à Leipzig pour avoir poignardé sa maîtresse en pleine rue, devant des passants abasourdis. Condamné à mort, Johann Christian Woyzeck attendra trois ans dans sa cellule avant d’être exécuté. Une sentence qui fera grand bruit au regard de l’état de fragilité psychologique de l’homme qui sera déclaré sain d’esprit malgré des signes évidents de maladie psychique.

Avec ce roman, Steve Sem-Sandberg nous place à l’isolement, seuls dans cette cellule, en compagnie de Woyzeck, un homme brisé par son acte qui tente tant bien que mal de comprendre comment il en est arrivé là, et dont la solitude est rythmée par les visites du médecin envoyé pour l’évaluer. Un roman historique sombre et époustouflant qui a valu à son auteur d’être couronné dans son pays par l’équivalent de notre Goncourt : le très prestigieux Prix August.

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.