logo-article

Une photo de vacances

Jo Witek

Dans ce roman tout en nuances, Jo Witek décrit subtilement le passage délicat de l’enfance à la préadolescence.

Eugénie a 10 ans et dans la fratrie, elle est celle du milieu entre Adèle, insupportable ado de 14 ans, et Juliette, bébé gazouillant. Comme tous les ans, la famille Manzatti part quinze jours loin de la banlieue parisienne et des soucis quotidiens. Mais cette année, ils emmènent aussi Maria-Anita, la meilleure amie d’Adèle.

Plus une petite fille, pas encore une ado, Eugénie peine à trouver sa place. Attristée par l’attitude des deux ados qui l’excluent, apeurée par la rentrée en sixième qui se profile, elle craint de devenir « un monstre d’adolescent ».

« Je ne veux pas puer. Je ne veux pas avoir de poils, ni parler d’amour, de langue entortillée et encore moins saigner tous les mois. »

Et pourtant, entre rêveries solitaires et sorties en famille, Eugénie traverse ces vacances dans cet entre-deux avant de sauter à pieds joints dans la préadolescence au cours du bal du 14 Juillet.

Dans ce roman, les sentiments et le quotidien sont joliment racontés. Une famille modeste et réaliste où les parents saiment et prennent soin des états d’âme de leurs filles…  voilà qui fait du bien ! A recommander aux enfants dès 10 ans.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *