logo-article

Un singe à ma fenêtre

Olivia Rosenthal

Impact du souvenir traumatique d'une nation sur la mémoire collective.

L’auteure nous embarque dans une enquête menée au Japon sur les attentats au gaz sarin commandité par la secte Aum 25 ans auparavant.

Face au traumatisme de la société et l’exploration de  la mémoire des évènements l’oubli laisse t-il des traces ? L’auteure se confronte très vite à une introspection de développement personnel invitant à une réflexion sur la déformation de la réalité des faits.

Chaque fin de chapitre soulève des questions. Un feed-back régulier ouvre un champ d’écriture qui décale les habitudes du lecteur.

Un roman étrange, parsemé d’anecdotes, bouleversant et séduisant à la fois. Entre coup de cœur et perplexité.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.