logo-article

Temps-paysage

Pour une écologie des crises

Bernadette Bensaude-Vincent

Une réflexion stimulante sur notre conception linéaire et anthropocentrée du temps.

Pour cette philosophe des sciences, critique de la notion d’Anthropocène, ceux qui croient que la technique sauvera le monde et les collapsologues se rejoignent dans une conception d’un temps semblable à une flèche qui ne concerne que l’humanité. Elle invite à découvrir d’autres perceptions du temps à travers des exemples divers, et souvent étonnants : le temps de la tique n’est pas celui du plastique, qui n’est pas celui du carbone ou des déchets nucléaires. Le temps est toujours ancré dans un lieu, inscrit dans des choses, il est un temps-paysage avec lequel il nous faut apprendre à composer.

Une longue recension et une interview de l’auteur en podcast sont disponibles sur le blog Mais où va le Web ?

Vues : 1

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *