logo-article

Ma maman est en Amérique, elle a rencontré Buffalo Bill

Jean Regnaud, Emile Bravo

« C’est pétillant, touchant, drolatique…
Rien ne pèse mais tout est dit des émotions abruptes et des interrogations confuses de cet âge-là, au fil de courts chapitres évocateurs, mis en scène avec une limpidité inventive par Bravo, un dessinateur qui a toujours eu (voir sa fameuse série Jules) une magnifique connivence avec le monde de l’enfance. »

Racontant un aspect tragique de son enfance, J. Regnaud, met en scène un petit garçon qui s’interroge sur sa maman qu’il ne connaît pas.

Il s’en invente une pour ne pas être différent des autres enfants.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.