logo-article

Quia tué l’homme homard

J.M Erre

Une enquêtrice en fauteuil roulant

Dans Le bonheur est au fond du couloir à gauche JM Erre s’était notamment moqué des livres consacrés au développement personnel.

Dans Le grand n’importe quoi qui mérite on ne peut mieux son titre tant les situations absurdes foisonnent, il avait parodié les romans de science fiction.

Ici, c’est avec la même verve qu’il s’attaque aux clichés du roman policier pour mieux les subvertir.

Il y est question d’un tueur en série qui sévit dans un village perdu de Lozère. Les situations cocasses se succèdent, racontées par une narratrice à l’humour décapant.

Elle passe ainsi en revue une galerie de personnages hauts en couleur, tout aussi particuliers qu’elle.

C’est en riant beaucoup qu’on accompagne cette singulière miss Marple et qu’on se dirige, comme dans un polar classique, vers une fin inattendue.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.