logo-article

Poulo Condore

Un bagne français en Indochine

Frédéric Angleviel

Un document intéressant, d'autant plus qu'il est dédié à un sujet peu connu. Il s’agit d’un pénitencier de l’archipel de Poulo Condore, situé dans la Mer de Chine, ouvert en 1861 et fermé en 1993, près de quarante ans après la guerre d’Indochine.

Officiellement destiné à recevoir les pirates ou trafiquants d’opium, il était en réalité un lieu de répression politique où vivaient et mouraient avant tout les opposants à l’autorité française. En 1954, avec l’appui des Etats-Unis, l’archipel fut le lieu d’emprisonnement pour les combattants de la réunification du Vietnam. Après l’indépendance, en 1975, les adversaires du nouveau régime y furent enfermés. De nos jours, il revêt une importance cruciale en tant que lieu de mémoire collective vietnamienne.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *