logo-article

Ponyo sur la falaise

Hayao Miyazaki

Une aventure époustouflante du maître de l’animation japonaise.

Brunhilde, une petite poisson rouge, veut explorer au-delà de son monde marin. Elle découvre alors émerveillée, la nature terrestre et finit par s’échouer sur les rives d’un petit village en bord de mer. Sôsuké, cinq ans, la sauve in extremis. Il la renomme “Ponyo” et jure de prendre soin d’elle. Mais le père de cette dernière, un sorcier sous-marin, voit les expériences d’explorations de sa fille d’un très mauvais œil et la ramène auprès de lui. C’est compter sans la détermination de Ponyo. Elle utilise la magie de son père pour se transformer en petite fille et retourne auprès de Sôsuké. Mais, en libérant ses pouvoirs, elle perturbe également l’équilibre de la nature.

Librement inspiré du conte « La Petite Sirène » de Hans Christian Andersen, ce film, devenu maintenant un classique de Hayao Miyazaki, adapte le thème de la relation de l’humanité avec son environnement. Dans ce cas précis : la mer. Ce dessin animé datant déjà de 2008, met ainsi en lumière plusieurs personnages féminins indéniablement forts. A commencer par Ponyo, l’héroïne, qui est littéralement une force de la nature. Tout comme sa mère la reine de l’océan. Cette dernière est encore plus puissante mais d’une puissance bienveillante. Il y a également la maman de Sôsuké et le trio de femmes âgées dont elle s’occupe à la maison de retraite. Il transparaît aussi, au cœur de ce récit (et de beaucoup d’histoire de Hayao Miyazaki), le voyage initiatique d’un héros. Forts de nombreux messages positifs, cette aventure époustouflante du maître de l’animation japonaise, est ainsi l’un de ses films les plus adaptés aux jeunes enfants. Il n’y a pas de violence, même si quelques scènes de tempête culminante peuvent impressionner les plus petits spectateurs. Cela reste, avant tout, un conte de fées. C’est un très beau film au « réalisme magique ». Ponyo réussit à devenir une vraie petite fille de cinq ans, émerveillée par le monde, aventureuse, hilarante et extrêmement attachante. Sôsuké, en revanche, est sage, courageux, responsable et aimant. Ceux qui plongeront dans cette histoire seront récompensés par une belle fable, humoristique et touchante, qui laissera sans nul doute, les plus jeunes avec les yeux écarquillés d’émerveillement.

Vues : 0

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Thème :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *