logo-article

Nogent-sur-marne : cité modèle

histoire d’une banlieue résidentielle aux 19e et 20e siècles

Emmanuel Bellanger et Julia Moro

Avec Nogent, on pense tout de suite aux guinguettes (enfin, les plus vieux d'entre nous), typiques des années 30 et popularisées par des films célèbres comme "La belle équipe" de Julien Duvivier.

Dans cet ouvrage, les auteurs font une synthèse de l’histoire politique, sociale et urbaine de la ville, qu’ils débutent en 1887 date de l’ouverture d’une ligne de tramways entre Paris et Nogent. Cette petite ville a longtemps été rurale même si des rois, notamment à l’époque médiévale, y ont fait construire des châteaux (dont il ne reste rien) et même si, dès le 17e, quelques familles nobles ou bourgeoises s’y établissent. Le tramway, au 19e siècle, va amener toute une population parisienne souvent aisée qui vient profiter le week-end des bords de la Marne, fuyant la pollution de la capitale (déjà !). De plus en plus de grandes maisons bourgeoises s’y construisent alors. Mais l’installation de ces familles prospères, va nécessiter la venue d’une autre catégorie de population : maçons pour le bâtiment, domestiques, blanchisseuses, etc. Et c’est à cette occasion que de nombreux immigrés, d’origine italienne essentiellement, s’y installent. François Cavanna en fera le portrait dans son livre « Les Ritals ». Une attention particulière est également portée aux maires de la commune, dont les carrières très longues ont intelligemment su préserver la particularité de cette ville « d’être devenue en quelques décennies une ville sous influence bourgeoise mais dont la sociologie est à dominante populaire ». E. Bellanger, spécialiste de l’histoire des banlieues d’Ile-de-France, et J. Moro, archiviste dans le Val-de-Marne, ont réussi un ouvrage « savant » à la lecture non seulement accessible mais, qui plus est, attrayante. De plus, contrairement aux apparences, il ne s’adressent pas uniquement aux lecteurs d’Ile-de-France mais à tous qui sont curieux des mutations des villes et de leurs banlieues dont Nogent n’est qu’un exemple, certes original.

 

 

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *