logo-article

Alexis Zorba

Nikos Kazantzakis

L’épanouissement personnel par le sirtaki.

Un village crétois dans les années 30.
Un intellectuel blasé reprend goût à la vie grâce à un énergumène rencontré dans un port. Zorba a fait tous les métiers, toutes les guerres, a des idées sur Dieu et les femmes, il sait cuisiner. Mais surtout, il est doté d’un énorme et communicatif appétit de vivre.
Difficile cependant d’assumer un tempérament hors norme dans une société traditionnelle qui broie volontiers ceux qui sortent du rang.

Tout est plus grand chez Kazantzakis : sorte de Dostoïevski souriant, il invente un monde de passions sans limite et de questionnements sans fin. Chez lui, même l’humour a une dimension métaphysique.

Le nec plus ultra de la lecture de plage.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Thème :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.