logo-article

Mon enfant m’adore

Enfants otages et parents modèles

Laura Pigozzi

La vraie mère et le mythe de la maternité naturelle

L’auteure, psychanalyste milanaise, analyse les nouvelles relations à l’intérieur de la famille, surtout italienne, mais pas seulement. Elle nous rappelle la dimension toujours culturelle de la famille, et que les “bons” parents ne sont pas ceux qui restent collés contre leurs enfants, mais au contraire ceux qui acceptent de les laisser partir vers ailleurs, vers autrui,  ce qu’illustre l’histoire biblique du Jugement de Salomon. Elle s’insurge contre ces familles “claustrophiles” qui, loin d’être montrées comme un symptôme, sont couramment mises en place d’idéal par la pub, la télé. Les références restent très psychanalytiques.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.