logo-article

Messes & motets

Pierre Colin

L'ensemble lyonnais de musique ancienne La Note Brève, sous la direction de Simon Gallot, nous invite à découvrir un compositeur français de la Renaissance.

La musique de Pierre Colin (15 ??-1572),  connue uniquement de quelques spécialistes avant la parution de ce beau recueil, méritait bien d’être portée à la connaissance d’un large public. Colin est employé comme organiste, maître de chapelle et chef de la Maîtrise de la Cathédrale d’Autun des années 1550 à sa mort.  C’est également un compositeur prolixe, son abondante production est presque exclusivement sacrée : pas moins de 26 messes, 36 motets et 12 Magnificat. Il semble que ses compositions aient été fort prisées en son temps puisque on en retrouve des copies en Italie et en Allemagne. L’imprimeur lyonnais Jacques Moderne consacre à Colin deux volumes entiers.

Comme ses contemporains Colin adopte pour la composition de ses messes le principe de la parodie qui consiste à réemployer un matériau mélodique préexistant. L’écriture est principalement de style imitatif, procédé efficace et indémodable.  C’est bien cet effet d’harmonieux et lumineux équilibre qui frappe à l’écoute, la consonance globale étant relevée ça et là de quelques  savoureux frottements expressifs. Ainsi qu’une agréable impression de simplicité et de lisibilité, qui tient sans doute autant à la sobriété du style de Colin qu’à l’interprétation souple, élégante et homogène des chanteurs de la Note Brève accompagnés pour l’occasion par Ryoko Katayama à l’orgue positif.

Une bien belle trouvaille dans le domaine de la musique ancienne.

Missa Estans assis (Gloria) :

Motet Alleluia pasca nostrum :

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.