logo-article

L’incroyable destin d’Edgardo Mortara

David Kertzer

Edgardo Mortara, enfant juif de Bologne, suite à son baptême « forcé » par sa domestique, fut enlevé par l’inquisition en 1858, au nom de l’interdiction pour une famille juive d’élever un catholique.

Cet acte provoqua un scandale international : de nombreux dirigeants dont Lincoln, réclamèrent que l’Église rende l’enfant à sa famille. L’affaire Mortara mettait à jour l’antisémitisme de l’époque. En Italie, elle facilita l’unification et la chute de l’Etat pontifical. En France, elle mena à un renversement de la politique de Napoléon III à l’égard du parti catholique et au renforcement des idées anticléricales. L’Alliance israélite universelle fut créée en 1860 et participa aux négociations avec le Pape Pie IX qui, malgré la pression, ne changea pas d’avis. L’enfant fut éduqué au sein d’institutions catholiques et devint prêtre. Un bon livre à suspens mais très sérieux ! Bientôt au cinéma…

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *