logo-article

Les panneaux de la vengeance – Three Billboards outside Edding, Missouri

Martin McDonagh

Douleur, vengeance et humour noir.

Voilà déjà sept mois que Mildred Hayes (Frances McDormand) a perdu sa fille, violée et assassinée à 19 ans. Sept mois que l’enquête est au point mort. Alors elle loue trois panneaux publicitaires abandonnés à l’entrée de la ville pour y placarder des messages vengeurs visant le chef de la police, William Willoughby (Woody Harrelson). Les réactions en chaîne rebattent les cartes au sein de cette petite communauté du Missouri et les alliances qui en découlent bousculent les présupposés.
Ce 3eme long-métrage de Martin McDonagh, largement récompensé lors de sa sortie en 2017, nous entraîne dans une Amérique contemporaine, profonde et brutale. Mais s’il s’agit bien là d’un drame sombre et d’un questionnement sur la vengeance et la culpabilité, les angles choisis par le réalisateur surprennent et séduisent. L’humour noir, très présent, permet au spectateur de reprendre son souffle dans un récit lourd et tendu. Les personnages profitent d’une ambiguïté qui les rend sinon sympathiques du moins riches et crédibles. La bande originale crée une ambiance de ballade en décalage avec la violence du propos. L’ensemble donne un film déroutant, percutant sur la douleur, le deuil et les responsabilités de chacun au sein d’une communauté. D’une violence et d’une beauté bouleversantes.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.