logo-article

Les évaporés

Moutte, Isao

« Pour survivre, il faut partir. »

A cinq ans de la retraite Kase est licencié en pleine nuit.

Son employeur, sans préambule, lui conseil de devenir un « évaporé », un « johatsu ».

Sans plus attendre, face au déshonneur, Kase part s’engouffrer dans une grande ville très loin de chez lui.

Yukiko sa fille, qui vit à Paris, est appelée par sa mère pour l’aider à le retrouver.

La police n’enquête jamais sur ces disparitions volontaires, Yukiko n’a qu’une solution engager un détective privé.

En parallèle, suite au tsunami du 11 mars 2011, un jeune garçon, nommé Akainu, tente de survivre, seul.

Ces deux protagonistes vont se retrouver et côtoyer les camps de réfugiés de la catastrophe nucléaire de Fukushima, autour de Sendai.

Un lien va naître entre eux mais cela sera-t-il suffisant …

Les évaporés est une véritable découverte. Les valeurs traditionnelles Japonaises se confrontent avec la dureté du monde contemporain.

Face à la honte, il faut vite se faire oublier. Le Hara-kiri n’est pas si loin que cela.

Isao Moutte est un auteur remarqué dans le milieu de la bande dessinée. Son graphisme en noir et blanc mélangeant le style manga et franco-belge est d’une grande force visuelle et narrative.

Un grand plaisir de lecture où l’on se plonge directement dans la société et la culture Japonaise.

Cette bande dessinée est une adaptation du roman de Thomas B. Reverdy.

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *