logo-article

Les deux gredins

Roald Dahl

Qui a dit que les vieilles personnes sont toujours douces, gentilles et aimables ?

Monsieur et Madame Gredin sont les personnes les plus abjectes, les plus antipathiques et les plus laides du monde. Ils se détestent et détestent tout. Tout, à l’exception de se jouer de mauvais tours l’un envers l’autre. Quand cela les lassent, il se prennent à attraper des oiseaux innocents afin d’en confectionner des tartes ou encore ils gardent en captivité des singes qu’ils obligent à se tenir debout toute la journée. Ces derniers, excédés, ne veulent pas simplement s’évader, ils souhaitent se venger.

Ce court enregistrement de Roald Dahl est, comme la plupart des ses écrits, une histoire où l’impertinence et l’humour confèrent au récit ce ton léger propre à l’écrivain Gallois. Il propose, une fois de plus, une aventure irrévérencieusement drôle pour les jeunes lecteurs. De situations en situations, on ne sait jamais ce qui va se passer ensuite. On se demande toujours jusqu’où les différents protagonistes de cette histoire seront capables d’aller dans la démesure. Dans l’ensemble, ce livre est unique en son genre. C’est la grande force de Roald Dahl de pouvoir imaginer une histoire pour enfants si captivante à partir de deux personnages aussi misérables, horribles et méchants. La comédienne Eva Darlan ainsi que l’écrivain et journaliste Claude Villers incarnent à merveille l’ensemble des personnages. Ils apportent ainsi une dimension supplémentaire au texte d’origine dont la drôlerie est renforcée par la musique de François Rauber, principalement connu pour sa collaboration avec Jacques Brel.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Thème :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.