logo-article

Les cœurs insolents

Ovidie ; Audrey Lainé

Adolescences plurielles et singulières.

Dans cette BD, l’autrice, s’interroge sur son rôle protecteur de mère au regard de sa propre adolescence dans les années 1990.

Elle évoque les dangers des réseaux sociaux qui peuvent paraître angoissants pour des parents qui ont vécu sans.

Mais pour autant est-ce que c’était vraiment mieux avant ?

Ovidie se remémore sa jeunesse : les cigarettes, la drogue, les soirées alcoolisées, les rapports pas vraiment consentis voir carrément contraints, une adolescence bercée de fausses libertés mais avec une vraie dévalorisation de soi chez les jeunes filles.

Se sentir libre et respectée dans ses choix reste difficile pour les jeunes filles aujourd’hui. Mais l’autrice souligne les réelles avancées sur la libération de la parole et une prise de conscience sur la notion de consentement.

C’est un texte accessible dès 15 ans, porté par les graphismes ronds et acidulés de Audrey Lainé.

Découvrir un extrait sur le site de l’éditeur.

Découvrir l’autrice au micro d’Augustin Trapenard.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.