logo-article

Les 4 enquêtrices de la supérette Gwangseon

Gunwoo Jeon

À Séoul, les habitantes du quartier modeste de Gwangseon sont terrorisées par un exhibitionniste qui traque ses victimes jusque dans les parties communes des immeubles. Quatre femmes qui ont pris l’habitude de fuir leurs vies de famille pour papoter ensemble à la supérette du coin et y accomplir de petits travaux pour arrondir leurs fins de mois souvent difficiles, vont décider de débusquer ce dangereux pervers qu’on surnomme "Boules de Mulot" afin de toucher la prime offerte par la police.

Excédées par le fait que les autorités ne fasse pas grand cas de la détresse des femmes et ardemment motivées par cette prime dont les quatre amies espèrent se servir pour permettre à leur amie Jisuk de quitter son mari qui la bat, elles vont monter la « Section des enquêtrices mères au foyer ». Grand bien leur en fasse car elles vont à l’étonnement de tous parvenir à mettre la main sur le gars en question.

Ne vous y fiez pas, il ne s’agit pas d’un cosy mystery ordinaire ! Non seulement parce que la thématique qui sous-tend ce livre est plutôt sérieuse : la place de la femme dans la société patriarcale et machiste sud-coréenne, mais aussi parce qu’après “Boules de Mulot”, notre fine équipe va décider de s’attaquer à un tueur en série qui signe ses crimes en laissant un badge de smiley en lieu et place des têtes de ses victimes. Du coup, on se retrouve avec une sorte de mix entre cosy, satire sociale et thriller sanglant. Un mélange détonnant servi avec un humour corrosif, des scènes qui confinent à l’absurde, et des dialogues particulièrement savoureux.

Un vrai régal !

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.