logo-article

Dans l’épaisseur de la chair

Jean-Marie Blas de Roblès

Nostalgérie ...

Le jour de Noël le narrateur en vacance chez ses parents dans le midi de la France tombe à l’eau alors qu’il est parti seul à la pêche.

Dans l’impossibilité de remonter seul à bord, il passe de longues heures agrippé à l’amarre de son embarcation. C’est dans cette position inconfortable et périlleuse que l’assaillent les souvenirs. Les siens bien sûr mais aussi ceux qu’il a recueillis de la bouche de son père. C’est donc l’histoire de Manuel Cortès, un « pied noir » d’origine espagnol de Sidi-Bel-Abbès que nous dévoile ce roman : une histoire singulière et banale prise dans les tourments de la deuxième guerre mondiale, de la tragique guerre d’indépendance algérienne et de l’exil en France. Un récit sans pathos, ni ressentiment qui est à la fois une plongée dans l’histoire et un vibrant hommage du narrateur à la figure du père.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.