logo-article

Lénine 1917, le train de la révolution

Catherine Merridale

Cet ouvrage d'une historienne anglophone, salué par la critique outre-Manche retrace le parcours de Lénine exilé en Suisse, qui rejoint Petrograd au printemps de l'année 1917.

Pour l’auteur, le modèle que représente Lénine pour les partis révolutionnaires de la Chine au Vietnam, du sous-continent indien aux Antilles, vient de cette épopée en train à travers l’Europe en guerre, avec l’aide des services secrets allemands qui voyaient en Lénine un atout pour faire sortir l’URSS de la guerre. Lénine était très populaire en 1917 (malgré son exil) car il offrait de la clarté et de l’espoir, son message parlait au peuple, à tous ceux qui voulaient autre chose que les miettes qu’on leur

laissait. L’auteur dresse un panorama de la création de la Russie soviétique dès 1917 en montrant bien pourquoi Lénine était attendu et les enjeux de son voyage pour les diplomaties britanniques, françaises et allemandes. Une lecture très agréable qui pourra être complétée par la biographie politique de Lénine par Dominique Colas, plus pointue mais non moins instructive

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Thème :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.