logo-article

Le souverain captif

La révolution à refaire

André Tardieu

Fonctionnaire, journaliste, puis homme politique de centre droit (député, ministre, président du conseil), André Tardieu est une figure intellectuelle majeure de la IIIe République.

Moderne par ses idées (référendum, vote des femmes), il est celui qui a dénoncé les dysfonctionnements de la IIIe République et la précarité des gouvernements, et prôné une réforme des institutions et une consolidation du pouvoir exécutif. Perdant l’espoir d’une réforme, il va au cours des années trente se rapprocher de l’extrême-droite, notamment des Croix de Feu et du journal antisémite Gringoire où il écrira de 1936 à 1939. Sa critique institutionnelle se transformera alors en un très fort antiparlementarisme. Une attaque cérébrale en 1939 mettra brutalement fin à sa carrière, mais il sera l’inspirateur de De Gaulle pour fonder la Ve République. Dans ce premier volume d’un ensemble intitulé La Révolution à refaire, il revient sur les grands idéaux (liberté, égalité, souveraineté) et les échecs de la Révolution. A l’heure où la Ve république est elle-même en crise, un retour sur ce regard aiguisé, tout à la fois actuel et dépassé, interroge notre héritage des Lumières, si tant est qu’il ne nous entraine pas vers des idées xénophobes.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :
Thèmes :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *