logo-article

Le saint

Martin Michael Driessen

« À l’époque où j’étais enfant, beaucoup voyaient en moi un saint, ou pensaient que j’étais prédestiné à le devenir. Conviction qui s’est affaiblie au fil des années, jusqu’à disparaitre complètement le jour où j’ai jeté cette femme du clocher de l’église. »

M.M. Driessen est un auteur néerlandais révéré dans son pays. Il a reçu de nombreux prix littéraires, tant pour son œuvre romanesque que pour son œuvre théâtrale.

Le saint est un roman picaresque qui commence à la fin de la Révolution française dans lequel on suit Donatien, né en 1789, qui va au gré de ses pérégrinations traverser divers continents, toujours mû par une soif insatiable de réussite et une poursuite du bonheur pour laquelle le héros n’est pas du genre à s’embarrasser de la moindre contrainte morale.

Donatien est un personnage atypique pour son siècle. Il navigue librement d’un genre à l’autre et aime tout aussi librement. Il semble béni des dieux avec sa beauté sans nom et son esprit brillant qui n’a rien à envier à son physique avantageux.

Du point de vue de son caractère les choses sont très différentes… Le moins que l’on puisse dire, c’est que Donatien a une très haute opinion de lui-même et qu’il est doté d’une ambition dévorante. Mais comme il ne distingue pas le bien du mal, cela donne un cocktail parfois explosif. Malgré ces traits de personnalité qui pourraient en faire un personnage exécrable, on est littéralement séduit par celui-ci dès les premières pages du roman avec son côté haut en couleur, son humour cynique et son impertinence. Désormais le lecteur n’a qu’une hâte : comprendre par quel tour de passe-passe un être aussi fourbe a bien pu entrer dans l’histoire sous le nom de Saint Dieudonné de Metz.

Ne vous arrêtez pas à la couverture de l’ouvrage qui correspondrait plus à une biographie de personnage historique assez austère. Il n’en est rien ! Le saint est une lecture à la fois intelligente, drôle et rafraichissante, servie par un auteur qui a du style.

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.