logo-article

Le Journal de Nisha

Veera Hiranandani

Inde 1947, la Partition vue à hauteur d’enfant. Un beau roman sur l’exil et la séparation.

Nisha, une jeune Indienne de douze ans, porte son regard d’enfant sur un monde devenu fou. « Peut-on haïr la moitié d’une personne ? » Dans son journal, elle confie à sa mère, qu’elle n’a jamais connue, ses impressions, ses questionnements et ses peurs.

Comme dans les romans de R. K. Narayan, l’observation du quotidien crée toute la profondeur des personnages. Un bel éloge de la différence, à tous niveaux, et à travers les gestes les plus simples. Où la cuisine joue un rôle essentiel : seule expression commune dans ce monde absurde et divisé.

Mais au-delà de ce lien de saveurs partagées, c’est aussi l’expérience de la privation et du courage, qui est faite, d’où émerge un regard nouveau sur les autres, et un sentiment de plénitude.

A partir de 12 ans

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.