logo-article

Le Grand Méchant Renard

Benjamin Renner

Un renard pas comme les autres...

 

 

 

Un renard chétif et affamé tente de trouver sa place en tant que grand prédateur. Pour cela, il souhaite dévorer une poule de basse-cour. Après plusieurs échecs, il décide de changer de méthode : voler ces œufs, les faire grandir et les dévorer. Un plan infaillible… à partir du moment où l’instinct maternel ne rentre pas en jeu !

 

Cet album au graphisme enfantin adapté pour tous les âges, apporte de la philosophie, de la poésie et une bonne dose de rigolade.

Comment ne pas s’attacher à ce renard qui est loin d’avoir tous les critères pour être un impitoyable et féroce prédateur de la forêt. Petit, peu costaud et un peu « benêt », il se laisse embarquer par son compère le loup, fort, grand et effrayant, dans une aventure qui lui réserve bien des péripéties. Accompagné d’un cochon jardinier, d’un lapin idiot, d’un chien paresseux et d’une poule caractérielle, le renard va devoir redoubler d‘effort pour obtenir ce qu’il souhaite.

L’idée est originale, voler des œufs, les couver, les élever afin qu’ils deviennent plus dodus pour ensuite les dévorer et savourer un succulent repas. Un plan parfait à partir du moment où les trois nouveaux poussins ne considèrent pas le renard comme leur maman (étant la première personne qu’ils voient à la sortie de l’œuf). Un plan sans fautes sauf si notre protagoniste ne s’attache pas à ces petits poussins intrépides, qui offrent tout leur amour à leur maman aux grandes dents. Un plan sans accrocs tant que le loup n’oublie pas de manger ces petits bambins après quelques mois.

 

Le grand méchant renard

 

Benjamin Renner apporte un dessin naturel avec des couleurs sobres au coup de crayon simpliste, accompagné de texte accrocheur rempli de panache. Il offre aux lecteurs un moment de détente fort sympathique mais il va aussi à l’encontre des stéréotypes en montrant des animaux doués de sensibilité. Pourquoi un renard ne pourrait-il pas élever des poussins après tout !

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *