logo-article

L’Alhambra, à la croisée des histoires

Edhem Eldem

Edhem Eldem, professeur d’histoire turque et ottomane, brosse les portraits de ceux qui ont visité l’Alhambra au XIXe siècle. Pour ce faire, il s’appuie notamment sur un document très riche d’informations : le livre d’or de l’Alhambra, rempli dès 1829 par ses visiteurs.

Egyptiens, Européens, Libanais, Turcs… tous y posent un regard singulier, fonction de leurs rapports à l’histoire et aux civilisations. Les Européens y fantasment un Orient romantique. Les Arabes pensent l’Alhambra comme une source de renaissance pour l’arabisme – contre les Occidentaux et les Ottomans. Les Turcs y lisent la déchéance de la civilisation mauresque. Maniant les sources avec beaucoup de rigueur, Eldem livre là un ouvrage dense et profond sur ce monument touristique, foyer de regards si contrastés qui interroge les rapports entre Orient et Occident.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :
Thème :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *