logo-article

La Revenue

Donatella Di Pietrantonio

« Je n’ai pas prononcé son nom pendant des années. Tout ce temps-là le mot maman est resté tapi au fond de ma gorge, comme une couleuvre qui refuse de sortir… J’étais la Revenue. Je m’exprimais dans une autre langue et j’ignorais à qui me rattacher. »

Italie, années 1970. À treize ans, la narratrice apprend brutalement qu’elle n’est pas la fille biologique de ceux qui l’élèvent. Elle doit quitter la ville, son école et ses amis pour un village rural où on parle encore le dialecte. Enfant unique et choyée, elle se retrouve dans une famille fruste où une ribambelle d’enfants gravite autour d’une mère débordée. Bien loin de ses cours de danse et de natation et de tout ce qui faisait son monde, elle ne peut se raccrocher qu’à sa sœur Adriana et Vincenzo, le seul de ses frères qui ne la rejette pas. Des années durant, elle va s’acharner à découvrir une vérité que personne n’a le courage de lui donner. Écartelée entre deux familles, deux cultures, elle ne sait plus en qui avoir confiance et qui aimer sans trahir.

Un roman d’apprentissage plein de sensibilité sur l’identité et la perte des repères et qui interroge sans concession la relation mère-fille. Prix SuperCampiello 2017.

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.