logo-article

Là où sont les oiseaux

Maren Uthaug

« À l’époque, il croyait qu’il avait la vie devant lui, la vie et le bonheur, convaincu que la situation périlleuse dans laquelle il s’était mis n’était que temporaire. Aujourd’hui, il savait que ces semaines passées au phare en compagnie d’Hannah étaient le seul délice que l’existence lui accorderait. »

Fin des années 30, coupé de tout, sur une île au large du village d’Ørland se dresse le phare de Kjeungskjær. Johan n’a qu’un rêve : quitter cette contrée austère pour gagner les USA et y retrouver Hannah, la femme qu’il aime. Malheureusement, il est contraint de rester sur place pour s’occuper de sa mère vieillissante. Un emploi bien rémunéré se libère : celui de gardien du phare. Un emploi pour lequel il faut être marié car un homme seul perdrait la raison seul au milieu des flots. Par sens du devoir, il va donc épouser Marie, la fille du pasteur local, et s’installer dans cette tour de brique rouge qui surplombe les flots. Au fil des ans, la famille de Johan s’agrandit, mais confrontés à l’isolement et aux caprices de mère nature, les liens familiaux vont petit à petit se transformer. Le ressentiment s’installe et le pire de l’humain finit par s’exprimer.

Là où sont les oiseaux est un roman choral à l’ambiance mortifère et poisseuse sur des êtres privés de liberté, coincés dans des schémas sociaux qui abrasent jusqu’à leur personnalité. Un ouvrage construit sur les secrets et démons enfouis en chacun de nous, porté par une écriture quasi naturaliste.

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.