logo-article

La joie

Charles Pépin

Le procès de la joie …!

Solaro affiche un optimisme indétrônable. Il sait trouver du positif dans chaque épreuve de la vie et éprouver du bonheur dans les instants les plus sombres. Mais son attitude épicurienne va se retourner contre lui. Un accident malheureux le conduira au procès : tous l’accuseront, déplorant notamment son comportement au moment du décès de sa mère et iront même jusqu’à lui reprocher sa démarche dynamique et aérienne dans les couloirs de l’hôpital ou sa faculté à jouir de l’instant présent dans sa cellule.

Après une première partie plutôt « simple », le roman, servi par une écriture minimaliste, gagne en profondeur. Charles Pépin s’empare du mythe de l’Etranger sans jamais le citer, et nous amène doucement vers une réflexion philosophique.
Un roman fluide et malin !

Vues : 0

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *