logo-article

La déconfiture

Pascal Rabaté

La débâcle, celle du printemps 40, sous le trait de Pascal Rabaté.

Après Tardi qui a mis en BD la guerre de son père dans “Moi René Tardi prisonnier de guerre au stalag”, Pascal Rabaté explore à son tour dans un noir et blanc impeccable et épuré la grande “déconfiture” de l’été 40.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.