logo-article

La civilisation du charbon

En Angleterre, du règne de Victoria à la Seconde Guerre mondiale

Charles-François Mathis

A l’ère de la quête des énergies renouvelables et de la transition énergétique, il ne faut pas oublier que les énergies fossiles, comme le charbon, ont donné un élan au monde et tout particulièrement à l’Empire britannique !

Utilisé dès la fin du XIIe siècle, le charbon assure 77% des besoins énergétiques de la Grande-Bretagne en 1800. C’est le règne de Victoria (1937-1901) qui ouvre une ère moderne, marquée par une hausse spectaculaire de la consommation énergétique, assurée à 90% par ce combustible jusqu’à la Seconde Guerre mondiale. Par conséquent, le réseau ferroviaire se développe d’une manière exponentielle. Le charbon prend sa place dans le quotidien des Britanniques pour devenir le symbole d’une nouvelle civilisation.

Nouvelle, mais bâtie sur une substance noire et fortement polluante, sous-tendue par des choix politiques, économiques et sociaux dictés par la taille des enjeux. Alors que ce minerai à potentiel énergétique immense est célébré comme une manne conduisant à un avenir radieux, il est aussi source de contraintes, en raison de son caractère non renouvelable, de son accessibilité et de l’organisation économique, sociale et culturelle qu’il implique.

Très intéressant !

 

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.