logo-article

Improvisâmes

Stéphane Damiano (piano) - Jean-Philippe Seunevel (voix)

Comme son nom l'indique : de l'impro qui a une âme.

Ou la rencontre féconde entre un excellent pianiste-compositeur-improvisateur jazz et un spécialiste du chant spontané.  (Jean-Philippe Seunevel  a également prêté sa voix à des créations à destination d’un jeune public.)

Voilà une musique qui me parle. Dans une langue familière dont je ne comprends pas les mots. Que personne ne comprend puisque cet idiome personnel, unique, se re-crée à chaque instant au delà de tout corset linguistique.  Tout en empruntant des sonorités existantes ici et là : échos mandingues des rives du fleuve Niger où j’ai erré un jour, accents chuintants du Brésil, où j’irai un jour, espéranto ubique du pays rêvé où plus personne n’a d’accent étranger et baragouine à coeur ouvert.

La musique se déroule, étale, sans césure,  comme un fleuve coloré.  Animée par le piano hypnotique de Stéphane Damiano, souple et chantant, dont les sonorités modales évoquent certaines échappées de Keith Jarrett ou encore les mélopées mystiques de Gurdjieff et Hartmann. Le théâtre est là,  discours poétique, malicieux et sans emphase.

Entre les deux complices l’osmose est totale et le partage du plaisir évident.

Plaisir communicatif.

 

 

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :
Thème :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *