logo-article

Une histoire des loups

Emily Fridlund

Madeline, quinze ans, est une adolescente solitaire et un peu sauvage qui vit avec ses parents, des anciens hippies, dans une cabane isolée du Minnesota. Un jour, une famille s’installe dans la maison de l’autre côté du lac : une jeune femme, Patra, avec son petit garçon de cinq ans, Paul...

Ils seront rejoints plus tard par le père, plus âgé, astronome en déplacement professionnel. Madeline devient la baby-sitter du petit Paul, et passe de plus en plus de temps avec cette famille si différente de la sienne, d’autant plus que l’été – et donc la fin des cours – arrive. L’adolescente entre petit à petit dans ce foyer qui la fascine, ne saisissant qu’à moitié ce qui se cache derrière la fragile gaieté de cette mère et la sourde autorité du père. Très vite dans le roman, on apprend qu’un drame va se produire, qui marquera à jamais la vie de Madeline. On l’attend, on le redoute.

Une des grandes forces de l’auteur est de nous rapprocher petit à petit de la vérité, sans jamais la nommer ni l’expliciter véritablement. Portée par une ambiance pesante comme une chape de plomb, un roman initiatique glaçant qui flirte avec le thriller psychologique.

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.