logo-article

Versailles, une histoire naturelle

Grégory Quenet

Sauvé de justesse à la Révolution française, Versailles a ressuscité comme objet scientifique, artistique et patrimonial. En vérité, une partie du lieu a définitivement disparu en 1789 : le Versailles animal, organique, énergétique, beaucoup plus étendu que l’actuel.

C’est cette autre histoire que raconte ce livre, une histoire environnementale où la nature est partie prenante du social et du politique. On y découvre le rapport de force entre la volonté de la Cour de pouvoir chasser en toutes saisons avec les aménagements nécessaires (canaux, clôtures…) et les résistances des paysans et des animaux. Cette perspective fait s’effondrer l’histoire officielle du lien entre pouvoir et nature en France incarné par le château et ses jardins, et fait écho aux situations des Zones A Défendre (ZAD) que nous connaissons aujourd’hui… Passionnant !

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :
Thème :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *