logo-article

Didgeridoo

Frédéric Marais

Une histoire pleine de poésie pour nous raconter l’origine du monde et de la musique.

« Au début du monde, il y avait si peu d’espace entre le ciel et la terre que les hommes devaient se tenir à quatre pattes et ramper pour se déplacer. » Mais un jour, un jeune aborigène trouve un bâton droit et solide, il l’utilise pour repousser le ciel par delà les arbres et par-dessus les montagnes, puis il souffle fort dans ce bâton creux pour chasser les insectes qui se sont installés à l’intérieur. Il souffle si fort que les insectes s’envolent pour devenir des étoiles et les plus beaux sons sortent du bâton que le jeune aborigène nomme alors didgeridoo.

S’inspirant des codes de l’art aborigène, Frédéric Marais réduit sa palette à deux couleurs fortes : bleu profond pour le ciel et orange vif, couleur profonde de la terre omniprésente ; elles se déploient dans de superbes illustrations pleines pages où l’on retrouve la technique du « dot painting » (peinture par points).

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *