logo-article

Ferdinand Ier de Bulgarie

Un tsar dans la tourmente des Balkans

Charlotte Nicollet

Il était une fois un tsar d’ascendance allemande, Ferdinand Ier de Saxe-Cobourg et Gotha. Il prit le trône bulgare en 1887, après que les traités de San Stefano et de Berlin aient donné existence à son royaume au bout de quelques siècles de domination ottomane.

Dans un contexte de conflits dans les Balkans, il a été difficile pour le jeune monarque de recréer un Etat, de retourner aux mythes fondateurs de la Bulgarie afin de lui redonner sa splendeur d’antan, lorsqu’aux temps de Siméon Ier, elle menaçait Byzance.

Le roi releva le défi face aux évolutions et bouleversements locaux, régionaux et mondiaux, souvent tragiques. Il mourut en exil et ce n’est que son petit-fils, Siméon II, qui revint en République démocratique de Bulgarie en 1996.

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.