logo-article

Écoute la ville tomber

Kate Tempest

London calling

Il y a urgence à découvrir Kate Tempest, formidable poétesse, romancière, dramaturge et slameuse.

La jeune anglaise offre son flow avec grâce malgré la rage, et son écriture coup de poing avec intelligence.

Le roman Écoute la ville tomber attaque par une haletante fuite en voiture en compagnie de Becky, Harry, Leon, tous trois quittant précipitamment Londres, une valise d’argent pour seul bagage. Que fuient-ils ? Comment en sont-ils arrivés là ? Où est passé Pete ?

A rebours, Kate Tempest dévoile ses personnages, leur passé, leur présent, et dresse le portrait d’une jeunesse londonienne des quartiers sud, entre ambition et désillusion, se débrouillant à coup de petits boulots, drogue, musique…

Un frère, une sœur, des dealers qui économisent pour monter un café associatif, une danseuse sans contrat, un chômeur qui lit des auteurs interdits… qui se rencontreront par la magie de la grande ville… pour mieux se perdre, où se retrouver…

« Elle est en tenue de travail. Costume bleu marine qui tombe à un angle bizarre, comme tous ses vêtements. Chemise blanche rentrée sous la ceinture, pantalon dans lequel elle nage un peu. Sa silhouette sèche fend la foule et son manteau se gonfle dans les courants d’air provoqués pas les bus. Harry s’enveloppe dedans, le boutonne. Très classe. La démarche assurée. Le pied vif, elle avance à longues foulées. Elle a Londres dans le sang : trop sûre d’elle, sur le qui-vive, charmeuse, elle en est imprégnée jusqu’à la moelle. »

Pour découvrir Kate Tempest slameuse, voici deux versions de Europe is lost :

version live

version clip, plus éloquente pour les non-anglophones, mais tristement réaliste.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *