logo-article

Les dix millénaires oubliés qui ont fait l’histoire.

Quand on inventa l’agriculture, la guerre et les chefs.

jean-Paul Demoule

La révolution néolithique "pour les nuls".

« Chacun d’entre nous a entendu parler des « Gaulois », nos « ancêtres » ; et chacun d’entre nous a entendu parler des « hommes préhistoriques », une massue à la main, vivant velus au fond des grottes, où ils peignaient parfois des animaux. Mais que s’est-il passé entre les deux, que séparent dix millénaires ? »

C’est la question que pose au lecteur Jean-Paul Demoule en introduction de cet ouvrage qui se penche sur les dix mille ans de l’histoire de l’Humanité qui ont vu l’invention de « l’agriculture, de la guerre et des chefs ». Une révolution que l’on qualifie traditionnellement de « néolithique » et qui est incontestablement le plus grand bouleversement qu’ait connu l’Humanité. Jean-Paul Demoule est archéologue. Il a présidé l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) de sa création en 2002 jusqu’en 2008 : une institution dont les activités en amont de tout chantier d’aménagement ou de construction a profondément renouvelé notre connaissance de l’histoire sur tout le territoire national et toutes périodes confondues.

Dans un grand souci de vulgarisation déjà mis en œuvre avec succès dans un  livre précédent, Jean-Paul Demoule présente ici une synthèse particulièrement accessible les résultats des recherches des 30 dernières années.

Le livre est découpé en 11 chapitres répondant chacun à une question et pouvant se lire de manière indépendante (« qui a inventé l’art (et le design) ? », « qui a inventé la domination masculine ? » etc..). Des questions qui ne nourrissent pas exclusivement une volonté d’érudition « gratuite » mais remettent en perspective des questions brûlantes sur l’avenir de l’humanité.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Thème :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.