logo-article

Deux milliards de battements de cœur

Et si les chats disparaissaient du monde

Genki Kawamura

Seriez-vous prêt à supprimer des choses de votre vie pour vivre plus longtemps ?

Notre protagoniste, facteur trentenaire et célibataire, mène une vie tranquille sans grande animation, ni passion. Sujet à des maux de tête persistants, il apprend qu’il est atteint d’un cancer du cerveau de stade 4.

Au terme de sa courte vie, il rencontre le diable, un diable qui lui ressemble trait pour trait mais qui bizarrement lui est opposé en tout. Le pacte est très simple, il lui offre un jour de vie en plus et en échange ils effacent une chose du monde.

 

A travers ces disparitions, le personnage se questionne ainsi sur l’utilité et la futilité des choses qui l’entourent créant l’occasion d’une introspection et d’une remise en question.

 

Conte philosophique nous offrant une réflexion sur le temps, la vie, la famille, l’amour tentant de répondre à ces questions :

  • A quoi pourrait donc se résumer l’existence ?
  • A l’approche de la mort, quelles sont nos priorités ?
  • Quels seront nos souvenirs, nos remords ?

Même si ce livre est un petit roman plutôt léger et loufoque, il remue profondément et nous amène à réfléchir sur la valeur des choses du quotidien, à tenter de les apprécier à chaque minute comme si l’on allait mourir demain car oui nous allons mourir de toute façon.

Deux milliards de battements de cœur est un livre phénomène qui s’est vendu à plus d’un million d’exemplaires au Japon. Il a fait l’objet d’une adaptation cinématographique.

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.