logo-article

Denise au Ventoux

Michel Jullien

Un récit mordant

Le narrateur emmène Denise quelques jours en escapade au Ventoux pour la distraire de son quotidien parisien.
Mais… Denise est un chien. Et… Denise n’est pas SON chien.

Immergez-vous avec délice dans ce succulent petit roman dans lequel vous croiserez donc un bouvier bernois mais aussi -et entre autres- un hollandais entrepreneur dans les trèfles à quatre feuilles, une relieuse triant des coquilles d’œuf et une jeune femme aux humeurs changeantes !

Un petit bijou d’écriture, ciselée et poétique, au charme suranné et biscornu. Pour les amoureux des tournures désuètes, du passé simple et de la précision des mots rares. L’écriture agit comme un frein -agréable et volontaire- pour ralentir, prendre son temps lors de la lecture.

Michel Jullien évoque avec une grande justesse la relation homme/chien et c’est à ce titre qu’il participera à la table ronde Des mots pour les Animaux, dimanche 27 mai 2018 aux Assises Internationales du Roman.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.